Achat d’un premier appartement : les aides pour les jeunes

Des jeunes ont décroché leur premier emploi et l’achat d’un premier appartement est souvent leur premier grand projet. Il s’agit d’une acquisition qui n’est pas du tout anodine et doit se faire dans les règles de l’art. Toutefois, une telle transaction requiert en général des demandes d’aides pour la réaliser. Quelles aides sont accessibles ?

Achat d’un premier appartement, les différentes aides accessibles

Pour des jeunes qui veulent faire leur première acquisition en bien immobilier, il y a des aides auxquelles ils peuvent prétendre. Il s’agit essentiellement des « aides locales » dont ils peuvent solliciter auprès de la commune, des départements et des régions, sous forme de prêts subventionnés ou d’aides qui soutiennent l’accession à la propriété. Ce sont notamment des prêts à taux zéro ou des exonérations à la taxe foncière.

Il y a également les aides de l’employeur et de la mutuelle. Les jeunes fonctionnaires et les jeunes salariés pourraient bénéficier des aides octroyées par quelques entreprises et mutuelles. Il s’agit en général d’aides ou de garanties appuyant l’accession à la propriété. La participation aux résultats de l’entreprise est la forme la plus répandue chez des sociétés de petite et moyenne envergure, permettant ainsi de constituer un apport personnel.

Les aides spécialement attribuées aux jeunes

Les banques peuvent également constituer en vrais partenaires en attirant les jeunes avec leurs offres. Les jeunes sont des clients potentiels et projettent à « long terme ». Ces offres peuvent se présenter sous forme de décote de 0,30% de taux d’intérêt. Il peut également s’agir d’un prêt à taux zéro s’évaluant jusqu’à 15 000 € par tranche de 100 000 €. Ce sont des offres que certaines banques accordent aux jeunes investisseurs.

Le prêt accession sociale ou PAS est un prêt avantageux pour les primo-accédants, tels que les familles à faibles revenus, mais surtout aux jeunes en plein essor dans leurs activités professionnelles. Cette forme de prêts peut couvrir jusqu’à 100% du bien financier dont le remboursement durera 5 ans et peut s’étaler jusqu’à 30 ans.

Les prêts, des opportunités

Quand il s’agit de l’achat d’un premier appartement fait par un jeune employé, plusieurs prêts sont accessibles. Le prêt à taux zéro ou PTZ est un crédit pouvant financer jusqu’à 40% du bien immobilier, et peut également couvrir la totalité de l’acquisition. Ce dispositif peut très bien servir de garantie pour l’accession à la propriété. C’est un prêt accordé par l’État qui passe par une banque conventionnée. Il s’agit d’un prêt sans aucun taux d’intérêt dont la durée peut aller jusqu’à 25 ans. Le PTZ est cumulable avec d’autres aides et présente de bons atouts pour l’acquisition d’une résidence principale.

Le prêt action logement ou PAL est un prêt accordé par un organisme, banque ou autres établissements prêteurs, collecteur de 1% logement si le jeune employé veut faire l’acquisition d’un appartement sans travaux. Un jeune salarié travaillant dans une entreprise employant 10 salariés et plus pourra y avoir accès. Il permet de couvrir jusqu’à 30% du coût du bien et le remboursement s’étale jusqu’à 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *