Chèque énergie : définition, avantages, conditions

Parmi les dispositifs que l’État alloue aux ménages à faibles revenus, le chèque énergie est aussi un mouvement solidaire. Cette aide est accordée aux foyers dont les ressources sont jugées modestes, et, essentiellement, son montant peut varier chaque année. Il est destiné à honorer le paiement des factures d’électricité ou de gaz, et même à payer les travaux de rénovation énergétique.

Chèque énergie, en quoi consiste-t-il ?

Ce chèque est une aide permettant aux ménages les plus modestes de payer les factures de leur consommation électrique et en gaz, ainsi que certaines dépenses comme les achats de combustibles de chauffage et de fioul domestique et aux travaux de rénovation thermique. Il est octroyé par l’administration et sera envoyé une fois par an au domicile du bénéficiaire.

Ce chèque remplace les tarifs sociaux de l’énergie et il est nominatif. Aucune autre personne ne peut prétendre d’en bénéficier à part celle qui en sera destinée. Il est possible de le recevoir en format papier, mais il est aussi possible de l’avoir en format numérique par envoi électronique.

Qui a le droit d’en bénéficier ?

Il y a des conditions d’éligibilité pour bénéficier de ce chèque. Il est surtout attribué aux foyers à faibles revenus qui sont recensés par l’administration fiscale. Ainsi, un revenu fiscal inférieur à 7 700 € permet systématiquement de bénéficier de cette aide. Pour un couple sans enfant, ce revenu doit avoir un plafond de  11 550 €, et pour un couple avec un enfant, on l’évalue à 13 860 €.

Pour en bénéficier, il faut également que la personne ou le ménage habite dans un logement imposable à la taxe d’habitation. Notons qu’il est possible de se référer auprès d’un simulateur que le site du service fiscal met à la disposition des contribuables pour déterminer son éligibilité. Notons également que son attribution est automatique et ne requiert aucune demande pour en bénéficier. Une liste des bénéficiaires est transmise par la Direction générale des finances publiques (DGFIP) à l’Agence de Service de Paiement ou ASP.

Quels sont ses avantages ?

Le chèque énergie est, comme son nom l’indique, utilisé pour payer ses factures d’énergie, que ce soit en électricité, en gaz ou autres combustibles pour le ménage. Il permet alors de réduire les charges du foyer, en l’occurrence les dépenses sur la consommation en énergie et les travaux liés au confort énergétique. Les personnes qui vivent dans les foyers pourront payer avec le chèque leur redevance au gestionnaire du foyer. Actuellement, il est aussi possible de passer par l’internet pour payer ses factures en ligne avec ce chèque.

Il est à noter que tous les fournisseurs, que ce soit EDF ou Engie, ainsi que d’autres opérateurs en énergie, qu’il s’agisse de fournisseur de gaz, de fournisseur d’électricité, de fournisseur de fioul ou autres, sont payables avec ce chèque. Toutefois, ce chèque ne peut être utilisé pour d’autres usages ni pour d’autres paiements, seules les factures en énergie peuvent en faire l’objet. Pour cette année, le montant de ce chèque est de 48 € au minimum et pouvant atteindre les 277 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *